Objet dynamique vectoriel1
Objet dynamique vectoriel11
Objet dynamique vectoriel11
Objet dynamique vectoriel1
Objet dynamique vectoriel11
Objet dynamique vectoriel2
conseils & astuces 18/05/2020

Nos conseils pour réussir votre potager durable

Un potager durable repose sur le même principe que l'agriculture durable. L'idée directrice est de respecter l'environnement au moment de sa création et lors de son entretien. Nos conseils pour obtenir de beaux légumes.
compostage dechets organiques

Découvrez le potager durable

Un potager durable est avant tout un potager respectueux de l’environnement, où on limite autant que possible le recours aux fertilisants et aux pesticides chimiques qui peuvent endommager l’écosystème local. Le potager doit aussi valoriser le non-gaspillage des ressources naturelles et s’appuyer sur le compostage. C’est une excellente manière de recycler les épluchures, les légumes oubliés dans le fond du frigo et même les coquilles d’œufs ! Pour ce faire, vous pouvez détourner une grande boîte de rangement si vous n’avez pas de poubelle de compostage dans votre cuisine.

compostage dechets organiques

Appliquez les principes de base d’un potager durable

Découvrez en détail les principes de base d’un potager durable pour mieux appréhender le concept. Cela vous aidera à bien démarrer et à l’entretenir au mieux.

  • Limiter au maximum l’utilisation de produits chimiques et privilégier les alternatives écologiques, quand elles sont disponibles.
  • Produire des légumes en fonction de vos besoins, sans épuiser la terre.
  • Privilégier les aménagements naturels, et notamment des jardinières et bacs à fleurs en bois.
  • Produire sans déchet et valoriser ses ordures ménagères pour en faire du compost.
  • Penser global et mettre en place un véritable écosystème pour créer un potager résilient. Vous pouvez, par exemple, intégrer des plantes répulsives pour éloigner les nuisibles, et d’autres qui attirent les insectes utiles comme les abeilles et autres pollinisateurs

.

Structurez votre potager en fonction de l’espace disponible

Chaque plante à ses propres exigences, ses besoins en substrat, en ensoleillement, etc. Et tout terrain possède un microclimat et un type de sol caractéristique. Identifiez ces spécificités et utilisez les données pour réaliser le plan de votre jardin. Chaque plante doit intégrer un environnement propice à son développement.

  • Les poivrons, les tomates, les haricots, le maïs et les patates douces ont besoin de chaleur et de soleil pour pousser. N’hésitez pas à les mettre dans la zone la plus ensoleillée.
  • Les carottes, les salades, les épinards et la plupart des légumes-feuilles murissent parfaitement sans soleil. Deux petites heures d’ensoleillement par jour leur suffisent amplement.
  • Les herbes aromatiques comme le thym supportent très bien les sols rocailleux et sont idéales pour agrémenter les affleurements rocheux.

Utilisez l’eau de pluie et recyclez les eaux usagées

Produire plus en consommant moins, voilà le crédo du potager durable. Cela passe par la valorisation des déchets (compost), mais aussi par la récupération de l’eau de pluie et le recyclage des eaux usées. Ce geste écologique vous évite de gaspiller les ressources et permet de faire des économies conséquentes sur votre facture d’eau.

  • Pour récupérer l’eau de pluie, utilisez un baril à relier aux gouttières du toit. La pluie qui ruisselle sera directement recueillie par ce récupérateur. Disposez des grilles plus ou moins fines pour retenir les débris comme les feuilles mortes. Prenez également soin de couvrir la cuve. Cela évitera la formation d’algues. Il existe des cuves de 200 à 10000 litres, à choisir selon vos besoins.
  • Pour recycler les eaux grises issues de la cuisine, de la douche et de la buanderie, il vous faut une installation spécifique. Vous devez mettre en place un second réseau de tuyauterie dédié au recyclage ou opter pour un bassin d’épuration qui utilise la décantation et la filtration pour purifier l’eau.

Choisissez des plantes pratiques et permanentes

Pour que votre jardin potager durable produise suffisamment de légumes pour toute famille, il vous faut valoriser au maximum l’espace disponible. Pour cela, vous devez :

  • Tirer parti du moindre mètre carré en cultivant les plants en rangs serrés, en créant un potager vertical avec des treillis ou des palettes, en utilisant des pots suspendus, etc.
  • Cultiver des plantes pratiques, des espèces qui sont à la fois comestibles et ornementales par exemple. Pensez aux légumes colorés comme les tomates cerises, les poivrons jaunes et rouges ou encore le haricot à gousses violettes.
  • Préférer les légumes permanents pour ne pas dénuder le sol en hiver. L’épinard et le poireau perpétuels, l’oignon rocambole ou la roquette vivace vous permettront de continuer à cultiver pendant la saison froide.

Entretenez votre potager durable au quotidien

L’entretien d’un potager durable est théoriquement plus simple que celui d’un potager traditionnel. En effet, le choix de plantes adaptées au terroir et le respect des bonnes pratiques du jardinage devraient permettre à votre installation de grandir sans que vous ayez à vous en occuper. Cependant, certains gestes restent indispensables :

  • Arroser généreusement la terre quand il n’a pas plu depuis plus d’une semaine, afin qu’elle conserve son hydratation.
  • Pailler les semis à chaque début de saison, de manière à protéger la couche supérieure du sol. L’eau s’évapore ainsi moins vite.
  • Vérifier la croissance des plantes et intervenir immédiatement si vous constatez l’apparition d’une maladie ou la présence d’insectes nuisibles.
  • Retirer les mauvaises herbes qui gênent la pousse des légumes.
Merci

Nous avons bien reçu votre commentaire et vous en remercions.

Votre commentaire sera publié sous 48h. Bonne visite !

Objet dynamique vectoriel Laisser un commentaire

Vous n'avez pas rempli un des champs (*).
Pas de commentaire