Objet dynamique vectoriel1
Objet dynamique vectoriel11
Objet dynamique vectoriel11
Objet dynamique vectoriel1
Objet dynamique vectoriel11
Objet dynamique vectoriel2
conseils-&-astuces 01/07/2022

Poser du parquet flottant dans la salle de bain : 5 erreurs à ne pas faire

En principe, on évite le parquet flottant dans les pièces humides comme la salle de bain. C'était sans compter sur les innovations apportées aux matériaux et aux techniques de pose.
parquet flottant salle de bain gris clair

1. Prendre une essence tendre pour le parquet de la salle de bain

Comme le meuble vasque, le revêtement du sol participe entièrement à la décoration de la salle de bain. Envie de composer un espace chaleureux propice à la relaxation et au bien-être ? Pensez au parquet flottant dans la salle de bain. Comme il s’agit d’une pièce humide, prenez soin de choisir des essences particulièrement résistantes comme le bois de teck ou le bambou. Ces bois exotiques offrent par ailleurs l’avantage d’être très tendance. Le wengé et le kempass sont tout aussi indiqués. Pour la finition, l’huile de lin protectrice est fortement recommandée.

parquet flottant salle de bain gris clair
nettoyer parquet flottant

2. Ne pas entretenir le parquet dans la salle de bain

Puisque le parquet de la salle de bain est installé en milieu humide, ce type de revêtement de sol est plus vulnérable. Il convient alors d’en soigner le nettoyage. Certes, les essences comme le teck ne craignent pas l’eau, mais il reste nécessaire de les chouchouter. Il faut avoir les bons accessoires et produits d’entretien : de l’huile de lin pour boucher les pores et raviver le bois et un chiffon en microfibres pour une application en douceur. Évitez de lessiver à grande eau et d’éliminer les taches avec des produits corrosifs.

Nos appareils d'entretien du sol

3. Utiliser du bois sans traitement hydrofuge

Le bois est un matériau poreux et perméable ; c’est pourquoi le parquet flottant de la salle de bain doit bénéficier d’un traitement hydrofuge. Cette opération vise essentiellement à imperméabiliser le matériau. Vous trouverez sur le marché des parquets préalablement traités. Il est également possible de prendre en main cette intervention, à condition que vous connaissiez les principes et les rouages de l’application. Les experts considèrent que les produits de traitement par imprégnation sont les plus performants. Les huiles en font partie. Les vernis et les vitrificateurs sont peut-être plus esthétiques, mais la protection reste superficielle, rendant le parquet vulnérable.

4. Oublier l’isolant sur le parquet de la salle de bain

Avant de poser du parquet flottant dans la salle de bain, il y a une chose à ne surtout pas oublier : l’isolant. Pour les pièces humides, les isolants en polyéthylène se révèlent de parfaits alliés anti-humidité, tout comme les sous-couches combinées hydrofuges. Vous trouverez ces matériaux dans les magasins spécialisés. Vendus en rouleau, ils s’installent facilement. Pour l’application, les experts du bâtiment conseillent souvent de commencer par un angle de la pièce. Avant de découper, prenez soin de remonter l’isolant au niveau du bas des murs à hauteur de 5 cm environ. Si vous avez des doutes sur la méthode, faites appel aux services d’un professionnel.

5. Poser le parquet de salle de bain sur un sol irrégulier

Vous recherchez des idées inspirantes pour décorer une petite salle de bain ? Le parquet flottant pour salle de bain est idéal pour habiller une pièce d’eau. En revanche, la pose demande certaines précautions, notamment au niveau de la préparation du sol. En effet, le parquet doit être installé sur un support lisse et exempt d’aspérités, sous peine d’abîmer les lames. Si le sol présente des dénivellations, n’hésitez pas à faire appel à un spécialiste en ragréage pour qu’il puisse rectifier les défauts.