Objet dynamique vectoriel1
Objet dynamique vectoriel11
Objet dynamique vectoriel11
Objet dynamique vectoriel1
Objet dynamique vectoriel11
Objet dynamique vectoriel2
conseils & astuces 03/11/2020

4 conseils pour établir un planning d’école à la maison

Par choix ou par nécessité, vous vous apprêtez à faire vous-même la classe à votre enfant. Suivez ces 4 conseils pour établir votre planning d'école à la maison, en fonction des programmes... mais aussi de l'élève.
amenager bureau chambre enfant

Aménagez l’espace

La première phase de votre planning d’école à la maison est d’aménager l’espace. En effet, il est essentiel pour votre enfant de pouvoir suivre votre enseignement dans un endroit bien distinct du reste de la maison. Sauf si vous disposez d’une pièce que vous pouvez consacrer entièrement aux activités scolaires, procédez ainsi :

  • Dans le salon ou la pièce de votre choix, délimitez un angle à l’aide d’un paravent ou d’une bibliothèque.
  • Installez-y le bureau de votre enfant. Si la place le permet, prévoyez également une table pour vous. Sinon, remplacez-la par un siège confortable.
  • Ajoutez un tableau noir, des craies et des stylos. Alignez livres et cahiers.
amenager bureau chambre enfant
organisation planning ecole

Fixez des règles

Un planning d’école à la maison efficace implique le respect de ces règles :

  • Des horaires précis, qui vous obligeront à régler votre radioréveil chaque matin.
  • Une répartition homogène des différentes matières, en fonction du programme ou des propositions de l’enseignant qui suit votre enfant à distance.
  • Le respect… du planning. Proposez à votre enfant de le recopier lui-même et accrochez-le en vue, dans le coin réservé aux leçons.
  • La possibilité de modifier le planning en fonction de l’apprentissage de l’enfant afin d’éviter les heures supplémentaires (remplacer la musique par des maths pour résoudre ses difficultés…).
Nos bureaux enfant

N’oubliez pas la récréation

Intégrez des moments de pause à votre planning d’école à la maison. Pour les enfants, les récréations sont fondamentales : elles sont la clé non seulement de leur concentration pendant les heures de classe, mais aussi de leur épanouissement.

  • École primaire, collège ou lycée, le rythme des pauses est le même, à peu de choses près : une récréation d’un quart d’heure en milieu de matinée et d’après-midi. Conformez-vous à ce modèle, sans oublier de fixer un intervalle de 1 h 30 environ pour le déjeuner.
  • Si vous avez un jardin, n’hésitez pas à vous en servir comme d’une vraie cour d’école. Rien de tel qu’un petit tour pour s’oxygéner et se dégourdir les jambes !
  • Organisez à l’avance le programme des récréations. Ne laissez pas votre enfant en profiter pour allumer la télé ou s’installer devant la console vidéo… c’est-à-dire faire comme s’il était chez lui ! S’il peut aller dehors, proposez-lui de faire le tour du jardin à vélo ou de sauter à la corde. À l’intérieur, il peut écouter un peu de musique ou jouer avec des jeux que vous aurez préparés à cet usage. Le but étant de lui permettre de se détendre sans lui faire oublier qu’il est « en classe ».

Restez en communication

Faire la classe à votre enfant ne doit pas être synonyme d’isolement. Aussi bien dans son intérêt que dans le vôtre, incluez des moments de communication dans votre planning d’école à la maison :

  • Avec les enseignants. Si l’école à la maison est temporairement due à une période de quarantaine, vous devez rester en contact avec l’instituteur ou les professeurs. Ces derniers vous faciliteront la tâche en vous envoyant leçons et devoirs, qu’ils corrigeront. Votre rôle sera surtout celui d’un intermédiaire entre eux et l’enfant.
  • Avec les autres parents concernés. Que l’école à la maison soit un choix ou non, échangez votre expérience et vos questions avec des mères et des pères qui suivent le même parcours que vous. Non seulement pour vous enrichir mutuellement et offrir une meilleure aide à votre enfant, mais aussi pour trouver du réconfort dans les moments plus difficiles.
  • Avec les autres enfants. L’école à la maison, surtout si elle est imposée par des circonstances indépendantes de votre volonté, peut être compliquée à vivre pour votre enfant. Elle le prive d’un élément essentiel de la communauté scolaire : le contact avec les autres. Si vous êtes en quarantaine, proposez-lui d’échanger avec ses amis tous les jours par Skype, par téléphone… Sinon, faites-le participer à des activités l’après-midi, organisez des goûters à la maison…
Merci

Nous avons bien reçu votre commentaire et vous en remercions.

Votre commentaire sera publié sous 48h. Bonne visite !

Objet dynamique vectoriel Laisser un commentaire

Vous n'avez pas rempli un des champs (*).
Pas de commentaire