Objet dynamique vectoriel1
Objet dynamique vectoriel11
Objet dynamique vectoriel11
Objet dynamique vectoriel1
Objet dynamique vectoriel11
Objet dynamique vectoriel2
inspirez-vous 14/06/2022

Comment adopter le maximalisme en 6 règles

Si le minimalisme met un point d'honneur à désencombrer l'espace, le maximalisme mise sur le contraire. Accumulation, éclectisme, collections... sans pour autant oublier l'équilibre, voilà les bases de ce style.
decoration eclectique salon

Règle n°1 : maximalisme rime avec éclectisme

Éclectisme et mix and match sont autant de termes qui permettent de décrire une des règles d’or du maximalisme. Le concept est simple : multipliez les styles dans une seule pièce. Pour mieux comprendre, faites la comparaison avec une décoration classique. Pour cette dernière, on mise sur un style unique : scandinave, urbain, industriel, vintage, bucolique, etc. Avec le maximalisme, vous pouvez mélanger toutes les inspirations en mixant imprimés et matières. Les coussins colorés à pois et à motifs géométriques se marient parfaitement avec des rideaux floraux ultra-colorés. Vous pouvez également jouer librement sur les nuances.

decoration eclectique salon
decoration maximaliste meuble

Règle n°2 : adopter le maximalisme c’est accumuler les objets

Les grandes bibliothèques et étagères trouveront parfaitement leur place dans une décoration maximaliste. Vous y entasserez d’une manière méticuleuse tous vos objets déco comme les bibelots et les bougeoirs. Viennent s’y ajouter vos livres de recettes et vos vinyles, vos cadres photo et les objets rapportés de vos voyages : une vieille trompette dénichée à La Nouvelle-Orléans, des matriochkas russes, un chapeau de paille chiné au Panama et même votre collection de verres en cristal de Venise. Vous l’aurez compris, le maximalisme trouve tout son charme dans l’accumulation. Attention cependant à ne pas tomber dans le désordre.

Découvrez tous nos objets déco

Règle n° 3 : maximalisme est synonyme de collection

Le maximalisme obéit également à un autre précepte : ne rien cacher, tout exposer. Avec ce principe, ce style fera sûrement le bonheur de nombreux collectionneurs. Un amateur de plantes en glissera sur chaque rebord de fenêtre et sur les tables basses. Un passionné de photographie fera de chacun de ses murs une vraie galerie d’art. Même ses étagères pourront accueillir une sélection d’appareils photo d’époque. Le bibliophile, quant à lui, fera de ses milliers d’ouvrages le cœur de la décoration de son salon. Captivé par l’univers culinaire, le fin gourmet ornera sa cuisine d’ustensiles élégamment accrochés aux murs.

Règle n° 4 : la déco maximaliste mélange les couleurs

Loin d’un univers épuré, la déco maximaliste multiplie les couleurs et les motifs. Vous pouvez aussi bien jouer sur les murs que sur les sols. Créez un mur d’art en multipliant les cadres. Variez les coloris mais aussi les tailles, en veillant simplement à conserver le même écartement entre eux. Ajoutez des petits meubles aux teintes vives deci delà. Superposez un tapis à rayures sur un carrelage à carreaux. Une grande bibliothèque couvrant le pan entier d’un mur accueillera différentes collections de livres, de BD, de disques ou encore de boîtes de rangements et d’objets décoratifs. L’essentiel est de créer toutes sortes d’accroches-regards différents.

Règle n° 5 : le maximalisme pour personnaliser l’espace

Miser sur le maximalisme permet aussi de créer une décoration très personnelle. C’est l’un des meilleurs moyens pour que votre intérieur vous ressemble. N’hésitez pas à exposer vos souvenirs et tout ce qui reflète vos loisirs  comme s’il s’agissait d’œuvres décoratives. Ne rangez plus votre guitare à l’abri des regards mais posez-la bien en vue dans le salon. Privilégiez les meubles ouverts plutôt que ceux fermés par des portes et des tiroirs. N’hésitez pas à sortir du grenier vos vieilles lampes à poser ou quelques objets qui vous ont accompagné  toute votre enfance. La cohérence de votre déco d’intérieur se fera par la valeur affective de ces objets personnels, et non pas par une recherche d’harmonie purement esthétique.

Règle n° 6 : accumuler, mais aussi équilibrer

La principale difficulté d’une déco maximaliste tient en un seul mot : l’équilibre. Lorsque vous entamerez votre projet, vous comprendrez vite que l’accumulation est finalement assez complexe à mettre en œuvre. Le plus compliqué reste de trouver le juste milieu entre collection et encombrement. La question est donc de savoir comment accumuler sans donner une impression de désordre. La réponse se trouve dans les principes de base de toute décoration :

  • Limite des 4 couleurs par pièce
  • Multiplication des sources de lumière
  • Dégagement des espaces de circulation.

Maintenant que vous avez toutes les cartes en main pour réussir votre déco, lancez-vous !