Objet dynamique vectoriel1
Objet dynamique vectoriel11
Objet dynamique vectoriel1
Objet dynamique vectoriel11
Objet dynamique vectoriel2
conseils & astuces 18/01/2019

Humidité : les solutions pour assainir l’air de vos pièces

Comment ne pas se laisser envahir par l'humidité ? Condensation, moisissures : ne vous laissez plus empoisonner grâce à nos conseils pour conserver un air sain et agréable à la maison.
humidite humidificateur cuisine

Les effets de l’humidité

Tapisserie qui se décolle, joints moisis : lorsqu’elle s’installe, l’humidité peut devenir un fléau. On sous-estime souvent ses conséquences néfastes ; dégradation de l’habitat, troubles respiratoires et mauvaises odeurs.À cela s’ajoute une désagréable sensation d’inconfort, qui peut gâcher la vie au quotidien. Dans tous les cas, il est indispensable de déterminer son origine. En effet, l’humidité peut provenir de l’intérieur comme de l’extérieur du logement. S’il suffit parfois d’un appareil de climatisation tel qu’un déshumidificateur d’air pour améliorer sensiblement la situation, dans d’autres cas l’intervention d’un professionnel s’avère indispensable.

humidite humidificateur cuisine

Qu’est-ce qu’un bon taux d’humidité ?

Si l’humidité peut être néfaste dans un logement, l’inverse est également vrai. Un air trop sec agresse les voies respiratoires. Les professionnels conseillent un taux de 30 % à 65 %. Au-delà, les bactéries se développent et entraînent l’apparition de signes caractéristiques, tels que de la moisissure, un papier peint qui gondole, voire qui se décolle ou encore des fissures dans le bois et les murs. On peut également repérer un excès d’humidité simplement par la respiration ou si l’on transpire abondamment. On peut mesurer le taux d’humidité d’une pièce de deux façons différentes :

  • L’hygromètre permet de mesurer le pourcentage d’humidité présente dans l’air.
  • L’humidimètre sert à tester l’humidité d’une surface.
humidite fenetre cuisine

Comment se débarrasser de l’humidité ?

Lorsque l’humidité est créée par certaines activités, telles que faire la cuisine ou la lessive, on peut assez facilement en venir à bout en améliorant la circulation de l’air. Dans un premier temps, on prendra soin d’aérer son logement en laissant les fenêtres grandes ouvertes pendant quinze minutes chaque matin et chaque soir. On peut également compléter ce geste par le traitement de l’air : un bon chauffage, un climatiseur ou un ventilateur performant peuvent aider à lutter contre une légère humidité. Dans les logements anciens, il est parfois possible d’optimiser un système d’aération qui laisse à désirer.

Autres conseils pour votre confort

Assainir l’air : les choses à éviter

Dans les petits appartements ainsi que dans les habitations qui ne disposent ni de balcon ni de terrasse, on a tendance à faire sécher le linge à l’intérieur. Malheureusement, cela contribue à faire augmenter le taux d’humidité dans l’air. Afin de régler le problème, on peut investir dans un sèche-linge à condensation, qui, en transformant la vapeur en eau, ne nécessite pas d’évacuation et ne crée donc pas d’humidité ambiante. Si notre logement est sujet à ce problème, on veillera également à bien ouvrir les fenêtres dans les pièces qui contiennent les points d’eau principaux, la cuisine et la salle de bain, notamment lorsqu’on cuisine ou après une douche.

Que faire si ces solutions ne fonctionnent pas ?

Si l’humidité persiste chez vous, il s’agit peut-être d’un problème d’infiltration. Les techniques décrites plus haut vous aideront à améliorer la situation temporairement, mais il faudra traiter le problème à la racine en faisant appel à un professionnel. Celui-ci établira un diagnostic fiable et identifiera de façon précise l’origine de l’humidité dans les murs, le toit ou le sol. Il existe aujourd’hui des solutions qui permettent d’étanchéifier un logement. Les murs, qu’ils soient anciens ou récents, sont souvent en cause lors d’un problème d’infiltration. On parle alors de remontées capillaires, contre lesquelles il est possible de lutter grâce à des injections de résine ainsi qu’un drainage.

Voir nos sèche-linges

Le cuvelage du sous-sol

Qu’est-ce que le cuvelage ? Lorsqu’on pense à l’humidité, on aurait tendance à accuser le climat et notamment la pluie. Ce n’est pas forcément le cas ! En effet, quand rien ne vient à bout d’une forte hygrométrie dans les pièces de la maison, on peut penser que la cause se situe au sous-sol. Comme pour les murs, seul un pro sera en mesure de vous le confirmer. Si l’humidité provient du sous-sol ou de la cave, on procède alors à une opération appelée « cuvelage », qui consiste à créer une véritable coque de protection sous la maison, afin que l’eau ne puisse plus remonter. En créant un sas, cette technique permet d’étanchéifier l’espace. On réalise souvent cette intervention lorsque l’on souhaite rendre un sous-sol habitable, par exemple.

Merci

Nous avons bien reçu votre commentaire et vous en remercions.

Votre commentaire sera publié sous 48h. Bonne visite !

Objet dynamique vectoriel Laisser un commentaire

Vous n'avez pas rempli un des champs (*).
Pas de commentaire