Objet dynamique vectoriel1
Objet dynamique vectoriel11
Objet dynamique vectoriel11
Objet dynamique vectoriel1
Objet dynamique vectoriel11
Objet dynamique vectoriel2
guides d'achat 22/06/2022

Pourquoi installer un pommeau de douche économiseur d’eau ?

Facile à installer et pratique à utiliser, le pommeau de douche économiseur d'eau réduit non seulement le débit de la douche, mais aussi les factures d'eau ! Voilà tout ce que vous devez savoir sur son fonctionnement.

economiser eau

Pourquoi installer un pommeau de douche économiseur d’eau ?

Vous tirerez de multiples profits de l’installation d’un pommeau de douche économiseur d’eau. En effet :

  • Vous effectuerez des économies (jusqu’à 50 %) au niveau de votre consommation annuelle d’eau.
  • Vous ferez un geste important pour la protection de la planète.
  • Vous réduirez la quantité de calcaire dans l’eau et donc ses traces sur les parois de votre cabine de douche, ainsi que la déshydratation de votre peau.

Des factures plus légères, un environnement préservé, un ménage simplifié dans la salle de bains et une plus belle peau… Les avantages s’étendent à de nombreux domaines !

economiser eau
colonne de douche

À quoi sert un pommeau de douche économiseur d’eau ?

Pour réduire votre consommation d’eau, trois solutions se présentent :

  • Un pommeau de douche économiseur d’eau, qui limite le débit. Vous pouvez opter pour une colonne de douche déjà munie de ce genre de système ou remplacer votre ancien pommeau par une éco-douchette.
  • Un anneau réducteur de débit, qui s’introduit entre le flexible et le pommeau (ou le robinet du lavabo) et sert, de même, à limiter l’émission d’eau lors de la douche.
  • Le mousseur (ou aérateur), qui insuffle de l’air dans le jet et s’installe, lui aussi, entre le tuyau et la douchette.
Nos robinets de salle de bains

Il y a quelques vérifications à effectuer avant de vous lancer dans l’achat d’un économiseur d’eau

À quelles conditions ?

Quelques vérifications préliminaires sont indispensables en vue de l’achat d’un pommeau de douche économiseur d’eau, d’un anneau à intégrer à la douchette ou encore d’un mousseur. Vous pourrez ainsi choisir le système le plus adapté aux caractéristiques de votre logement.

  • Votre chauffe-eau doit être approprié à l’installation d’un mousseur, c’est-à-dire posséder une réserve d’eau chaude permanente, dont une certaine quantité peut être prélevée instantanément. Sinon, les variations de température seront inévitables à chaque fois que vous couperez et rouvrirez l’eau.
  • Que vous optiez pour un anneau réducteur de débit, à poser entre le flexible et la douchette, ou pour un pommeau économiseur, commencez par vérifier la pression de l’eau. En effet, si celle-ci n’est pas suffisante et qu’elle est associée à une réduction du débit, vous risquez d’avoir des difficultés à vous rincer lorsque vous prenez votre douche.
fonctionnement pommeau de douche

Comment fonctionne un pommeau de douche économiseur d’eau ?

Découvrez les différences entre le fonctionnement d’un pommeau de douche économiseur d’eau et celui d’un anneau réducteur de débit ou d’un mousseur.

  • Pommeau et anneau consistent à réduire le débit d’eau. Le pommeau est directement conçu pour émettre un débit jusqu’à 50 % moins élevé que la normale (7 litres par minute au lieu de 14), tandis que l’anneau rétrécit le passage de l’eau avant son entrée dans la douchette (entre 8 et 12 litres par minute selon le modèle).
  • Le mousseur mélange l’air à l’eau. La puissance du jet est donc inchangée, ainsi que son efficacité. Pour l’utilisateur, la différence est imperceptible. Mais étant donné que les gouttes sont composées d’environ 50 % de particules aériennes, la consommation d’eau baisse d’autant.
fonctionnement pommeau de douche

Pour quel système de pommeau de douche économiseur d’eau opter ?

Pour savoir que choisir entre un anneau, un mousseur et un pommeau de douche économiseur d’eau, tenez compte des critères suivants :

  • Vérifiez que votre chaudière est adaptée au fonctionnement d’un mousseur (voir nos conseils ci-dessus).
  • Avant de vous décider pour un modèle ou l’autre, assurez-vous que son installation n’aura pas d’impact sur votre confort d’utilisation. Le débit doit demeurer suffisant pour que vous puissiez vous rincer correctement. Dans le cas contraire, vous seriez amené à faire couler l’eau plus longtemps… et, au bout du compte, vous ne feriez guère d’économies.
  • Il en est de même pour l’éco-douchette. Choisissez un modèle comportant un débit proportionné à vos exigences lorsque vous vous lavez. Sans quoi la douchette sera, certes efficace pour limiter le débit d’eau, mais non pour vous rincer, ce qui serait dommage !

Associer à des bonnes habitudes, ce type de pommeau de douche permet de faire des économies

Quel pommeau de douche a le système le plus économique ?

Un pommeau de douche économiseur d’eau est-il plus économique qu’un anneau réducteur de débit ou qu’un mousseur ? Quelques chiffres pour en juger.

  • Avec un anneau ou une éco-douchette, vous économisez autour de 120 litres par an. Ce qui correspond à environ la moitié d’une consommation annuelle standard. Mais ce n’est pas tout puisque, avec ce système, vous consommez aussi moins d’eau chaude, c’est-à-dire de gaz ou d’électricité (environ 60 euros en moins sur la facture annuelle).
  • D’une façon générale, les mousseurs semblent moins économiques, puisqu’ils ne réduisent la consommation que de 5 litres d’eau par minute en moyenne (contre 7 à 8 avec une éco-douchette). L’économie annuelle est donc de 20 % environ, d’autant plus que certains modèles sont pourvus d’un bouton permettant à l’utilisateur de reprendre l’émission d’eau normale à tout moment.
  • Cependant, qu’il s’agisse d’un pommeau, d’un anneau ou d’un mousseur, les économies réalisées dépendent en grande partie de vos habitudes de consommation et de vos exigences en matière de débit… Installer un économiseur est utile, mais ne suffit pas : il importe également d’adopter de bons réflexes quand vous prenez votre douche.

Astuces pour économiser de l’eau

Voici quelques astuces supplémentaires pour ne pas gaspiller de l’eau inutilement et faire davantage d’économies :

  • + Ne laissez pas couler l’eau quand vous vous savonnez.
  • Installez un pommeau muni de l’option « stop douche » : actionnez le bouton ou la bague sur le manche pour interrompre le jet de la douche. De cette manière, vous n’avez pas à recommencer le réglage de la température de l’eau à chaque fois.
  • N’attendez pas pour changer le joint d’un robinet qui goutte ou faire réparer un WC qui fuit.
  • Si vous changez de robinetterie, pensez au mitigeur ou au robinet thermostatique, grâce auxquels une manette règle le débit et l’autre la température.