Objet dynamique vectoriel1
Objet dynamique vectoriel11
Objet dynamique vectoriel11
Objet dynamique vectoriel1
Objet dynamique vectoriel11
Objet dynamique vectoriel2
conseils & astuces 10/12/2021

Protéger la terre de son potager en hiver

Comment prendre soin de votre potager lorsque le thermomètre est en berne ? Les pratiques suivantes, en accord avec la nature, vous aideront à protéger le sol du froid hivernal.
couvrir potager hiver

Le sol de votre potager en hiver

Lorsque la température du sol descend en dessous de sept degrés, l’activité biologique ralentit. L’érosion due au gel et le vent sont également les ennemis d’un jardin en pleine santé. Quels sont les bons gestes pour le protéger durant la saison froide ? Couvrir le sol de son potager est l’une des actions primordiales à réaliser pour que la terre puisse, au retour des beaux jours, retrouver facilement toutes les propriétés indispensables à la culture de vos légumes printaniers et estivaux. Les conseils suivants vont vous permettre de prendre soin de ce coin de verdure qui vous procure tant de plaisir et d’aliments sains.

couvrir potager hiver

Tester votre sol

Avant de couvrir le sol du potager, la première étape consiste à vérifier quel type de terre se trouve dans votre jardin : est-elle argileuse, limoneuse, sableuse ou calcaire ? Cette information vous aidera à choisir les plantes à même de protéger la terre du froid et à prendre de bonnes décisions dans toutes vos activités de jardinage. Prenez une poignée de terre et pressez-la dans votre main. Si celle-ci tombe en morceaux, cela signifie que le sol est plutôt sablonneux. En revanche, si vous pouvez la modeler comme de la pâte, vous avez un sol argileux. Le limon, quant à lui, se situe entre les deux. Vous pouvez également réaliser un test à l’aide d’un kit de sol, que vous pourrez facilement vous procurer dans un notre rayon jardinage.

paillis vegetal potager hiver

Miser sur le paillis végétal

Le paillis est idéal pour couvrir le sol de votre potager. Biodégradable, cette solution naturelle protège le sol de l’érosion causée par les vents et l’humidité. Elle supprimera également les mauvaises herbes et dissuadera les parasites. Les feuilles, les copeaux ainsi que la sciure, la paille et le compost font d’excellents paillis et sont faciles à appliquer. Étalez ces matières organiques sur la surface du sol autour de vos plantes, en créant une couche de 5 à 7 cm, et en veillant à ne pas couvrir les tiges. N’oubliez pas de retirer le paillis quelques semaines avant de planter, afin que le soleil puisse réchauffer le sol et le préparer à la croissance de vos semis.

Nos thermomètres et stations météo

Semer des cultures de couverture

Les cultures de couverture sont des plantes à croissance rapide qui vous permettront de couvrir le sol de votre potager en hiver, tout en le protégeant de l’érosion. Ils retiennent et recyclent également les éléments nutritifs des plantes, et ajoutent de la matière organique au sol. De cette façon, ils améliorent la structure du sol. Les plantes résistantes au froid comme la vesce velue et le seigle céréalier, par exemple, peuvent augmenter le taux d’azote de votre sol, supprimer les mauvaises herbes et favoriser la biodiversité.

Laisser les mauvaises herbes pousser

Les mauvaises herbes sont de précieuses alliées pour couvrir le sol d’un potager. Les pissenlits, le cresson amer ainsi que les stellaires, notamment, sont couramment utilisés comme couverture hivernale naturelle. Ils protègent le sol du froid et améliorent son drainage. Bien qu’utiles, les mauvaises herbes d’hiver peuvent rapidement envahir votre jardin, alors assurez-vous de vous renseigner sur les moyens naturels de les contrôler. Ceux-ci incluent le binage et l’application d’une épaisse couche de paillis.

Découvrez nos abris de jardin

Couvrir les jardinières au repos

Pensez également à couvrir le sol en jachère de votre potager lors de la saison hivernale. Versez une généreuse couche de compost dessus et coiffez le tout d’une vieille couverture ou d’une bâche épaisse en plastique. Cela modérera la quantité d’humidité qui s’infiltre dans le sol et réduira le compactage dû aux précipitations, de sorte que votre sol conservera une bonne structure. Retirez la couverture ou la bâche au début du printemps pour laisser le compost respirer à l’air pendant quelques jours, puis binez ce mélange riche en nutriments. Votre sol vous remerciera !