Objet dynamique vectoriel1
Objet dynamique vectoriel11
Objet dynamique vectoriel11
Objet dynamique vectoriel1
Objet dynamique vectoriel11
Objet dynamique vectoriel2
guides d'achat 27/01/2022

Encastrable ou non, quel four pour ma cuisine ?

Avant de vous pencher sur les détails techniques du four, commencez par sélectionner le type d'électroménager qui correspond à vos besoins. Comment faire son choix ? Éléments de réponse.
four encastrable inox cuisine

Retour sur les différents types de fours

Sans entrer dans les détails techniques, vous trouverez sur le marché deux modèles de fours : le four encastrable et le four classique. Cette classification est d’ailleurs propre à tous les gros électroménagers : lave-vaisselles, machines à laver, micro-ondes ou encore réfrigérateurs. Pour le choix, posez-vous des questions sur la configuration et les dimensions de l’espace destiné à accueillir votre four. Le modèle à poser convient à tous les types de cuisines. Les appareils encastrables nécessitent pour leur part une niche d’installation spéciale.

four encastrable inox cuisine
four posable petite cuisine

Choix du four : le non encastrable pour les petites cuisines

Contrairement au modèle encastrable, le four non encastrable s’installe sur le support de votre choix, le plan de travail, par exemple, ou le meuble bas de la cuisine. Assurez-vous juste que la surface tolère bien la chaleur. Ce type de four est très pratique : il se pose partout et on le déplace facilement au besoin. Sa forme compacte en fait par ailleurs un électroménager idéal pour les petits espaces. D’ailleurs, les mini-fours sont classés dans la catégorie « pose libre ».

Découvrez nos fours

Le four encastrable pour répondre aux exigences esthétiques

Par rapport aux fours non encastrables, les modèles encastrables possèdent généralement de grandes dimensions. Pour autant, ils ne sont pas encombrants puisqu’ils viennent se loger dans une niche spécialement conçue pour leur installation. Particulièrement esthétiques, les fours encastrables font corps avec les meubles de cuisine. Pour assurer une bonne aération, prenez toujours soin de poser l’appareil à quelques centimètres de la paroi de fond du logement. Plus l’espace est important, meilleure sera la ventilation. À l’achat, assurez-vous que le modèle choisi dispose d’un système de refroidissement.

Four pose libre ou encastrable : les points communs

Si le four non encastrable diffère du modèle encastrable au niveau des dimensions et du système d’installation, les deux types d’appareils possèdent de nombreux points communs. En termes de mode de cuisson par exemple, tous deux sont disponibles en version à chaleur tournante, à convection ou ventilée. Pour le nettoyage, ces deux catégories se déclinent dans l’une ou l’autre de ces options : manuelle, pyrolyse, catalyse ou hydrolyse. Les deux modèles possèdent par ailleurs de nombreuses fonctionnalités comme la programmation électronique ou encore la fonction grill. Pour votre sécurité, le four à poser et le four encastrable peuvent disposer d’une porte froide.

La différence entre four encastrable et intégrable

Pour savoir quel four choisir, il convient de faire la différence entre un four encastrable et un modèle intégrable, deux versions sensiblement identiques, mais qui diffèrent sur certains points. Le four encastrable se glisse dans une niche prévue à cet effet. Il comporte un système de fixations pour l’accrocher au meuble. Ce modèle s’oppose au four électrique non encastrable, c’est-à-dire à un appareil en « pose libre » qui peut être placé où vous le souhaitez. Le four intégrable diffère lui aussi du four non encastrable. Sa conception lui permet d’être glissé dans un meuble pourvu d’une niche. La différence entre un four à chaleur tournante non encastrable, un four intégrable et un encastrable est que le deuxième peut se fondre intégralement dans la cuisine, grâce à un habillage à ajouter. Du côté des dimensions d’un four non encastrable ou d’un appareil à intégrer, vous avez la possibilité de sélectionner ce qui vous convient. Dans un petit espace, le mini-four est tout indiqué. Si vous disposez d’une niche dans la cuisine, vérifiez que la taille du four vous permettra de l’insérer. Enfin, si vous souhaitez choisir entre un four non encastrable et un intégrable, demandez-vous quelle sera la place de cet électroménager. S’il reste sur le plan de travail, le modèle en pose libre est fait pour vous. En revanche, si vous voulez qu’il se fasse discret dans la cuisine, optez pour une version intégrable.