Objet dynamique vectoriel1
Objet dynamique vectoriel11
Objet dynamique vectoriel11
Objet dynamique vectoriel1
Objet dynamique vectoriel11
Objet dynamique vectoriel2
inspirez-vous 26/05/2020

Tout savoir sur l’aménagement de combles avant de se lancer

L'aménagement des combles de la maison représente un réel atout pour créer un espace de rangement, voire une ou plusieurs pièces habitables supplémentaires dans votre logement.
aménager chambre combles

Des combles habitables

Avant d’envisager l’aménagement des combles, assurez-vous que le projet est techniquement réalisable. Pour apporter une réelle plus-value à vos combles en les transformant en espace de vie, vérifiez les points suivants :

  • L’inclinaison de la pente doit être supérieure à 35 degrés.
  • La hauteur sous plafond doit répondre au minimum réglementaire de 1,80 mètre.
  • La charpente ne doit pas empiéter sur la surface de plancher : dans le cas contraire, il vous faudra recourir à une entreprise spécialisée pour la faire modifier.

Si vos combles ne sont pas considérés comme habitables, vous pouvez toujours y aménager des espaces de rangement sans aucune formalité administrative préalable.

aménager chambre combles

Anticiper l’accès aux combles

La plupart des combles non aménagés sont accessibles par une trappe. Si l’espace est limité ou que vous préférez la solution la plus simple, choisissez un escalier escamotable. Si, au contraire, vous souhaitez faciliter l’accès aux combles et la circulation à l’intérieur, l’idéal est d’opter pour un escalier permanent. Pensez que les dimensions de l’ouverture à créer dans le plancher devront autoriser le passage de meubles. Si vous prévoyez un espace de travail, il faut, par exemple, qu’un fauteuil de bureau et un plan de travail puissent passer. Avant de débuter l’aménagement des combles, réfléchissez donc à la conception de l’escalier en tenant compte de :

  • sa raideur
  • sa hauteur de sol à sol
  • le recul disponible
escalier escamotable combles

La solidité du plancher

Une autre étape cruciale avant l’aménagement des combles consiste à vous assurer de la solidité du plancher. En fonction du type de pièce que vous souhaitez y créer, vérifiez que le sol pourra supporter sans problème le poids des cloisons, des équipements sanitaires, d’une bibliothèque, etc. Si le plancher n’est pas suffisamment porteur, une dalle sèche peut être mise en place pour le renforcer. Profitez également de ces travaux pour faire installer une sous-couche acoustique, afin de bénéficier d’une meilleure isolation phonique. Vous pourrez ensuite couvrir le plancher du revêtement de votre choix, avant de meubler et décorer l’espace selon vos goûts.

Découvrez nos bibliothèques

La création d’une fenêtre

Éviter les pièces aveugles est toujours un avantage dans une maison et il est bien plus agréable d’avoir des combles aménagés éclairés grâce à la lumière naturelle. Même si cela semble compliqué, créer une ouverture est à la portée de tous. Tout d’abord, il est nécessaire de déclarer les travaux à la mairie et de faire attention aux règles d’urbanisme en vigueur pour aménager des combles. En fonction de leur emplacement et de leur distance vis-à-vis des voisins, certaines règles sont à respecter. Ensuite, pour l’aménagement de vos combles, vous avez plusieurs types de fenêtres possibles selon votre budget et vos envies :

  • Fenêtres de toit : c’est la solution la plus économique qui peut s’adapter à toutes les configurations.
  • Lucarnes ou chiens assis : la pente doit être au moins de 30° et elles doivent être faites sur mesure avec l’aide d’un charpentier.
  • Ouvertures avec balcon : plutôt rares, elles demandent un budget assez conséquent.

La modification de la pente du toit

Lors de l’aménagement des combles, il n’est pas rare d’avoir besoin de modifier la pente du toit pour gagner en hauteur facilement, sans avoir à rehausser tout le bâtiment. C’est aussi un bon moyen d’avoir plus de place sous les combles pour y installer, par exemple, un dressing sous pente et obtenir un résultat parfait. Pour cela, il vous faudra un permis de construire, puisque vous changerez l’aspect de la façade, et être accompagné par des professionnels. C’est la meilleure manière de vous assurer que le travail réalisé sera de qualité. Il est parfois possible de mettre de côté les tuiles déjà présentes pour pouvoir les réutiliser. Vous apporterez ainsi une réelle plus-value à votre bien en transformant ce qui était au départ des combles perdus en un espace complètement habitable.

La nécessité d’une bonne isolation

Pour un espace agréable, il est utile de prévoir une isolation optimale lors de l’aménagement des combles, avec pour objectif fraicheur en été et chaleur en hiver. La performance énergétique globale de votre habitation en sera tout autant améliorée puisque 30% des déperditions d’énergie s’effectuent par la toiture. Vos travaux d’isolation seront donc amortis par les économies réalisées sur la facture de chauffage :

  • Bien qu’occupant un peu plus de volume, l’isolation par l’intérieur est plus courante et plus aisée à mettre en place, mais nécessite un toit en bon état.
  • L’isolation par l’extérieur permet, en revanche, de ne pas perdre en espace habitable et en éléments de charpente, mais implique des travaux et un budget plus importants.

Évaluer le montant des travaux

L’aménagement des combles d’un logement en espace à vivre implique souvent un budget conséquent qui variera en fonction de la complexité des travaux à entreprendre. Pour un aménagement basique avec isolation et électricité, comptez en moyenne 400 à 600 euros par m² de plancher créé (et non de plancher habitable). En cas de surélévation de la toiture et de création d’une salle de bain, comptez entre 1 200 et 1 500 euros au m². Nous vous recommandons de comparer plusieurs devis avant de vous décider. Si vous faites appel à un architecte, sachez aussi que ses honoraires s’élèvent à environ 10% du montant total des travaux. Une fois ceux-ci achevés, vous devrez déclarer la nouvelle surface du logement à votre assureur et aux services fiscaux.

Tous nos meubles de salle de bain

Les obligations réglementaires

L’aménagement de combles peut nécessiter des formalités administratives.

  • Aucune autorisation n’est requise si la surface habitable créée est inférieure à 20 m² et que la surface totale du logement est inférieure à 150 m².
  • Une déclaration préalable doit être déposée auprès de votre mairie si la surface créée se situe entre 20 et 40 m² ou que l’aménagement des combles modifie l’aspect extérieur de l’habitation (forme, toiture, fenêtres de toit, etc.).
  • L’obtention d’un permis de construire est exigé si la surface créée est supérieure à 40 m² ou que la surface totale du logement est supérieure à 150 m².
Merci

Nous avons bien reçu votre commentaire et vous en remercions.

Votre commentaire sera publié sous 48h. Bonne visite !

Objet dynamique vectoriel Laisser un commentaire

Vous n'avez pas rempli un des champs (*).
Pas de commentaire