Comment choisir une cuisinière à induction ?

Plébiscitée depuis sa création, l'induction a progressivement investi les cuisines. Si vous êtes prêt à vous lancer dans le choix de ce procédé, découvrez ce qu'il faut savoir avant l'achat d'une cuisinière à induction.

Cuisinière induction

Ce guide vous oriente pas à pas pour votre future cuisinière à induction, dont le système est souvent présenté comme le summum de la technologie en matière de cuisson. Vous y trouverez toutes les informations utiles.

L’induction ou le miracle des cuisines modernes

Lorsque la faculté de cuisson par induction a vu le jour dans les années 1990, c’est une petite révolution que l’univers de l’électroménager a connue. Des plaques hyper performantes qui ne brûlent pas lorsqu’on les touche, se montraient tout simplement miraculeuses ! Faisant rapidement ses preuves, cette technologie est aujourd’hui l’une des principales méthodes de cuisson, à côté de la traditionnelle cuisinière à gaz ou de la plaque vitrocéramique. Au moment de remplacer sa cuisinière, il est donc normal d’hésiter entre ces différents choix.

table cuisson mixte

Comment fonctionne l’induction ?

Quel est le principe d’une cuisinière à induction et quels sont ses avantages ? À l’inverse des équipements de type vitrocéramique, composés de foyers radiants ou halogènes qui assurent le chauffage des plaques, le modèle à induction fonctionne grâce aux électroaimants d’une bobine de cuivre. Ces derniers viennent alors bousculer les molécules du fond de la casserole, qui se met à chauffer par le biais d’un champ électromagnétique. Ce phénomène constitue le courant induit, dont est né le terme d’induction. Si le métal réagit à cette loi physique, ce n’est pas le cas du corps humain, qui ne prend donc aucun risque à toucher le support concerné, même s’il est allumé.

Toutes nos cuisinières à induction
plaque induction casseroles

Avantages et inconvénients de l’induction

Le principal atout d’une cuisinière à induction réside dans le fait que ses plaques restent froides, même lorsque la nourriture chauffe ! En présence d’enfants à la maison, c’est une sécurité supplémentaire non négligeable. Cela étant, les adultes apprécieront aussi de ne pas risquer de se brûler. Les autres points forts de l’induction sont un temps de chauffage qui se montre extrêmement court et une puissance qui se rapproche de la cuisson à gaz sur les gammes les plus évoluées. La sélection d’un mode de cuisson doux est également possible pour une simple température de maintien d’un plat au chaud. Le bémol de l’induction apparaît au niveau des seuls matériaux qu’elle accepte. Il est donc utile de savoir quels sont-ils.

Quelles sont les différentes options d’une cuisinière à induction ?

Une cuisinière à induction diffère d’une gazinière électrique ou d’une cuisinière à gaz avec un four électrique par la variété de ses options intégrant des innovations technologiques. Par exemple, la plaque de cuisson peut être connectée et intelligente. Elle peut ainsi adapter sa puissance de chauffe selon les aliments en train de cuire ou encore communiquer directement avec la hotte pour synchroniser leur intensité en fonction des situations. Il est aussi possible de consulter sur un portable ou une tablette l’élaboration de ce que vous préparez et de contrôler à distance votre cuisinière à induction. D’autres options sont présentes sur les plaques à induction, qui ne le sont pas forcément sur les cuisinières électriques ou les gazinières avec un four électrique :

  • Le booster : il fait bouillir de l’eau en quelques minutes. La puissance des zones adjacentes est redirigée pour permettre de meilleures performances. Pour plus de renseignements sur le fonctionnement de l’induction, regardez notre focus sur la puissance des plaques à induction.
  • Le minuteur : votre plaque s’arrête à la fin de la durée souhaitée.
  • Le maintien au chaud : le foyer n’est pas éteint, mais n’est pas assez chaud pour continuer la cuisson. Idéal si vous mangez plus tard que prévu !

L’utilisation minutieuse des plaques à induction

Toutes les poêles et casseroles ne sont pas forcément conciliables avec des plaques à induction. Le courant induit ne fonctionne en effet qu’avec certains métaux. La fonte, l’acier et les ustensiles équipés d’un disque ferromagnétique peuvent être utilisés sans aucun problème. En revanche, cuivre, verre et aluminium ne sont pas compatibles. Comment alors savoir, lorsque l’on achète de nouveaux accessoires, s’ils seront adaptés à la cuisinière à induction ? Il vous suffit de rechercher cette information sur l’emballage ou l’étiquetage du produit. Si vous le souhaitez, vous pouvez tout aussi bien tester votre futur ustensile près d’un aimant ! S’il réagit, l’induction fonctionnera également.

induction cuisine retro

Comment nettoyer des plaques à induction ?

La nature d’une plaque à induction est la même que celle d’une plaque vitrocéramique : ce qui les différencie n’est que leur système de chauffage. Si vous utilisiez jusqu’à présent un support vitrocéramique, vous pouvez donc conserver le même rituel de nettoyage. Du fait que la surface d’une plaque à induction reste froide, l’opération en devient simplement facilitée. Pour les novices en la matière, il vous suffit de la laver avec un peu d’eau savonneuse et le côté doux d’une éponge. Si des résidus de nourriture séchée y sont collés, utilisez une raclette en métal spécialement conçue pour cet usage. Il existe enfin dans le commerce, des produits liquides plus efficaces que le savon pour les salissures les plus récalcitrantes.

Qu’en est-il du four ?

Le four d’une cuisinière à induction est également électrique. Ses fonctionnalités peuvent alors varier d’un modèle à l’autre, de même que ses dimensions. Selon l’espace dont vous disposez dans votre cuisine, privilégiez des modèles allant de 50 cm de large, idéaux pour un studio ou de petits volumes, jusqu’aux pianos à induction, grands d’environ un mètre. En ce qui concerne leur système de cuisson, la plupart des fours multifonctions proposent différents modes, dont la convection et la chaleur tournante notamment.

Nos pianos de cuisson à induction
plaque induction four

Four autonettoyant : quelle méthode choisir ?

Il existe quatre façons de rendre à un four sa propreté des débuts. La première et la plus contraignante est la bonne vieille méthode manuelle, qui oblige à frotter énergiquement les parois intérieures. Les fabricants de cuisinières ont toutefois su redoubler d’ingéniosité pour nous faciliter la vie, au travers de trois procédés éprouvés. La catalyse, très courante, permet un décollage des graisses et des projections lors de la cuisson, à partir de 220°C, mais nécessite ensuite un passage manuel pour récolter la saleté. Quant à la pyrolyse, elle dissout tout bonnement les impuretés à 500°C. Enfin, l’hydrolyse est une technique économique, écologique et très efficace fonctionnant grâce à la puissance de la vapeur d’eau.

Nos cuisinières avec four catalyse
induction cuisine rose blanc

Publié le 27 novembre 2020

Nos produits

Aspirateur balai THOMSON THVC213BR

99,99€

Lave-linge hublot AYA ALF 5104 - 5kg

199,99€

Réfrigérateur 2 portes AYA AFD132EW - 132 L - Blanc

199,99€

Lave-vaisselle AYA AYA1247DB4-BNE 12 couverts

299,99€

Cuisinière gaz AYA ACGS50B/1 4 foyers Blanc

199,99€

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

choisir cave vin service
Guides d'achat
16 novembre 2018

Une cave à vin de service pour épater vos convives

cache sommier parure lit
Guides d'achat
29 septembre 2020

Un cache-sommier parfaitement adapté à votre lit

outils bricolage indispensables
Guides d'achat
2 septembre 2019

De quels outils ai-je besoin à la maison ?